mercredi 24 mai 2017


Nouvelles Technologies

Dieselgate. Volkswagen risque en France jusqu'à 19,7 milliards d'euros d'amende. Volkswagen encourt une amende pouvant aller jusqu'à 19,7 milliards d'euros dans le cadre de la procédure judiciaire engagée en France pour le trucage de ses émissions mais le montant sera fixé de manière proportionnée aux   avantages tirés de la fraude, rapporte Le Monde dans son édition datée de mercredi. Le quotidien, qui cite des extraits du rapport de la Direction générale de la Répression des fraudes (DGCCRF) transmis à la justice, rappelle que ce chiffre de 19,73 milliards correspond à 10% du chiffre d'affaires moyen de Volkswagen sur les exercices 2012, 2013 et 2014, comme le veut la règle en vigueur. Challenges.fr
Robotique. Dubaï veut une police composée à 25% de robots d'ici 2030. Les robots se montrent déjà aujourd'hui tout à fait capables dans bien des domaines. Dans le maintien de l'ordre et de la sécurité, ils font déjà des merveilles. La ville de Dubaï entend bien d'ailleurs les utiliser et les intégrer dans ses effectifs de police   à hauteur de 25% d'ici l'année 2030. La police de Dubaï devrait même introduire une première flotte de robots d’ici demain. Conçus par la société espagnole PAL Robotics, ces robots REEM mesurent un peu moins de 1m70 et ressemblent grandement à l’humanoïde en photo ci-dessous. Ubergizmo.com
Gaming. Déjà 26,4 millions d’inscrits payants sur PlayStation Plus. Sony peut être fier des résultats de son service PlayStation Network qui compte désormais plus de 70 millions d’utilisateurs actifs (comprendre se connectant une fois par mois au service) et la marque enregistre aussi 26,4 millions d’abonnements payants   désormais souscrits par des utilisateurs. Des chiffres exceptionnels que la marque japonaise souhaite améliorer dans les mois à venir, afin de convaincre toujours plus de joueurs à faire grossir sa communauté. Presse-citron.net
Brevets. Nokia et Apple règlent leur contentieux. Ils ont enterré la hache de guerre. Nokia et Apple ont annoncé mardi avoir réglé leur contentieux sur l'utilisation de brevets appartenant au groupe finlandais, et signé un accord de licence moyennant le versement par l'américain d'une importante somme en numéraire. Nokia et Apple ont "réglé tous leurs litiges de propriété intellectuelle et signé un accord d'octroi de licence de brevets courant sur plusieurs années", ont indiqué les deux groupes dans un communiqué.    Latribune.fr