mardi 28 février 2017

Economie

Ports. Un trafic de plus de 121 millions de tonnes en 2016. L’Agence nationale des ports fait le bilan de son activité au titre de 2016 et il faut dire que l’exercice a été plutôt bon. En effet, l’activité des ports marocains a enregistré le transit de 121,1 millions de tonnes, contre 111,5 millions une année auparavant, marquant   ainsi une progression de 8,6%. Selon l’ANP, cette hausse s’explique par la bonne orientation du trafic domestique (import-export) qui a enregistré un fort rebond de 9,7% et dont le volume a atteint 90,3 millions de tonnes, contre 82,3 millions enregistrés en 2015. Profitant de la dynamique des échanges maritimes du pays durant l’année écoulée, les importations ont enregistré un accroissement de 12,6%, avec un volume de 56,4 millions de tonnes. Le360.ma
Maroc Telecom. Un chiffre d’affaires consolidé en croissance de 3,3%. Le Groupe Maroc Telecom (IAM) a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 35,25 milliards de dirhams (MMDH) au titre de l'année écoulée, en hausse de 3,3% par rapport à 2015. Cette performance est attribuable à la progression du chiffre   d'affaires des activités au Maroc (+1%) combinée à celle soutenue des activités à l'international (+7,1% à base comparable), explique IAM dans un communiqué sur ses résultats consolidés de l'année 2016. Les activités au Maroc ont généré un CA de plus de 21,24 MMDH au cours de l'année 2016, portées par la croissance de 1,1% des activités Fixe et Internet qui compensent, avec la hausse de la contribution reçue des filiales, la légère baisse de 1,1% des revenus du Mobile, relève le communiqué.  Medi1tv.com
Hydrocarbures. Hausse de 13,7% du résultat net d'Afriquia Gaz en 2016. Le résultat net de la filiale d'Akwa Group, Afriquia Gaz, est en progression de 13,7% à 454,8 MDH à fin décembre 2016, contre 400,1 MDH à fin 2015, a annoncé, lundi, la société cotée à la Bourse de Casablanca. «L'année 2016 aura vu   Afriquia Gaz poursuivre sur sa lancée et asseoir son leadership dans un environnement en mouvance, pour des indicateurs de performance en solide progression», souligne la société dans une communication financière, notant que le résultat d'exploitation a connu une hausse de 20,2% à 630,8 MDH, induite par l'optimisation du cycle d'exploitation. LesEco.ma
Business. Un Technopark ivoirien sur le modèle de celui de Casablanca. Alliés de longue date, le Maroc et la Côte d’Ivoire veulent faire passer leurs échanges à un cap supérieur. Après la finance, l’immobilier et l’agriculture, place désormais aux nouvelles technologies. Dans le sillage de la visite du roi Mohammed VI dans le pays, une convention portant création d’un technocentre à Abidjan et deux accords de partenariat B to B entre les opérateurs ivoiriens et les opérateurs marocains ont été signés. "Il s’agit de s’inspirer du modèle marocain au niveau du renfort de capacité et de la création de plateformes d’incubation qui vont permettre d’accélérer la montée en compétence de l’industrie ivoirienne", a indiqué en conférence de presse Patrick M’Bengué, président du Groupement des opérateurs des technologies de l’information et de la communication.    Huffpostmaghreb.com
OCP. 100.000 tonnes d’engrais à prévoir pour 2017 en Guinée. Approvisionner la Guinée en engrais phosphatés adaptés aux besoins des sols et des cultures locales. C’est à quoi s’engage l’Office chérifien des phosphates (OCP) auprès du gouvernement guinéen. Cet engagement s’inscrit dans le cadre du protocole d’accord ratifié récemment par les deux parties. Le but étant de renforcer le partenariat stratégique entre le Groupe OCP et la Guinée en termes d’accélération du développement agricole dans la République de Guinée. Ce partenariat est fondé particulièrement sur l’encouragement d’une fertilisation raisonnée des terres agricoles et le renforcement de la coopération technique.    Aujourdhui.ma