mercredi 24 mai 2017

Economie

Finances. Umnia Bank, 1ère banque « halal » au Maroc. Née d’un partenariat entre la CDG, la CIH Bank et le Qatar International Islamic Bank, Umnia Bank est la première banque à finance participative qui a obtenu l’approbation de Bank Al Maghrib, la banque centrale du Maroc, pour lancer son activité au   royaume chérifien. Avec 2 agences (à Casablanca et à Rabat), Umnia Bank veut à terme couvrir l’ensemble du Maroc. Lepetitjournalmarocain.com
Immobilier. Les prix flambent. La tendance est à la hausse dans le marché de l’immobilier. Les prix des actifs ont augmenté de 7,6% au 1er trimestre dernier en glissement annuel, selon la mise à jour de Bank Al-Maghrib et de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC). Dans   le détail, cette augmentation concerne aussi bien le résidentiel (+7,1%) que le foncier (7,9%) et les biens à usage professionnel (+11,7%). Sur cette période, les transactions ont reculé de 2%, avec des baisses respectives par catégorie de 1,4%, 5,4% et 1%. Article19.ma
Afrique. Le Maroc 1er investisseur africain. Le Maroc est le premier investisseur africain dans le continent d’après le rapport “perspectives économiques en Afrique” publié par la Banque Africaine de Développement. Avec quelque 8 milliards de dollars investis en 2016, le Maroc est le seul pays africain   dans le classement du top5 des investisseurs étrangers sur le continent derrière la Chine, les Émirats Arabes Unis, l’Italie et les États-Unis. Le pays qui a attiré le plus d’investissements marocains en Afrique est l’Éthiopie avec 3 milliards de dollars investis dans la plateforme de production d’engrais. Lobservateur.info
Pétrole. Le Maroc s’approvisionne à 60% en Arabie Saoudite. Selon des données fournies par le conseil d’affaires maroco-saoudien, le volume des échanges commerciaux entre les 2 Royaumes a grimpé, avec une grande diversité des importations du Maroc en provenance de l’Arabie Saoudite. A noter que le pétrole figure en tête de ces importations avec une valeur de 2,1 milliards de dollars, soit 60% des importations du Maroc en pétrole brut.    Infomediaire.net